Nos publications

Parcours d’un KG – KG prisonnier de guerre

23 avril 2018

Lorsque le 3 septembre 1939 le gouvernement français indécis déclare la guerre à l’Allemagne suite à l’invasion par cette dernière de la Pologne, deux stratégies vont s’affronter. Le commandement français, encore imprégné de la guerre 1914-1918, en ayant construit la ligne Maginot et fortifié des places fortes, reste convaincu d’une guerre de position où l’on attendra l’ennemi. Les stratèges allemands prônent une guerre mobile en produisant chars d’assaut et avions pour surprendre, encercler et pilonner l’ennemi.

Frontstalags Kommandos Presse Prisonniers de guerre Stalags

Sanxay Août 1944

19 juin 2017

Voici deux témoignages concernant les évènements qui se sont passés le 12 août 1944 à Sanxay.
Ce jour là, une colonne allemande de répression des maquis, partie de Niort, occupa dans l’après-midi le village de Sanxay à la recherche des chefs et des résistants du maquis Maurice, prenant les hommes en otages et menaçant le village de représailles. La population éprouva de longues heures d’angoisse, que la connaissance du drame d’Oradour-sur-Glane quelques semaines plus tôt accentuait. Les troupes allemandes repartirent le soir même pour Niort, sans exactions majeures mais en emmenant des suspects et des otages qui furent libérés environ deux semaines plus tard lors du départ définitif des troupes allemandes.

Eté 1944 Répression Témoignages

Dénonciations et dénonciateurs sous l’Occupation.

24 novembre 2016

André Halimi fait état, pendant cette période, de millions de dénonciations de Français concernant d’autres Français, ce qui est consternant mais révélateur d’attitudes menaçantes dont il fallait se méfier.
Ouvrages, témoignages patiemment recueillis ainsi que l’ouverture aujourd’hui des archives au public permettent de mieux comprendre ce climat d’insécurité dans lequel vivaient ceux qui avaient choisi de résister.

Collaboration Délation

Un témoignage exceptionnel sur la torture à la prison de la Pierre-Levée à Poitiers en 1944.

24 novembre 2016

Ce témoignage retrouvé dans les papiers de famille de Mme Auneau – Guignet (petite-fille d’Alphonse Guignet) a été recueilli en octobre 1944 pour préciser les causes du décès d’Alphonse Guignet, mort le 15 août 1944 à la prison de la Pierre Levée et servir vraisemblablement à l’établissement de son dossier d’interné résistant.

Arrestations Prisons Répression Témoignages

Ligugé 24 août 1944 : un drame évité de justesse grâce au curé et à …Wagner

2 octobre 2016

Le 19 novembre 2015, Pascale Froment et Pascal Fouché sont venus à Poitiers présenter le Journal (1939-1944) de Maurice Garçon devant le public de l’Institut Jacques Cartier. Tout à fait à la fin du temps consacré aux questions, un monsieur assis au second rang, Robert CUQ, bien connu des Poitevins, se leva, et interrogea les orateurs : « est-ce que Me Garçon parle dans son Journal des quatre jeunes gens que les Allemands alignèrent, le 24 août 1944, le long du mur de l’abbaye de Ligugé pour les fusiller ? J’étais l’un d’eux ».

Eté 1944 Témoignages

L’espoir venu du ciel

16 septembre 2016

Dès septembre 1940 une unité de parachutistes français est créée au sein de la France Libre. Le capitaine Bergé est responsable de cette formation qui interviendra notamment dès 1941 en Bretagne. En 1942 le général de Gaulle accepte que cette unité soit intégrée dans les SAS britanniques (Special Air Service). Ces forces spéciales sont entraînées à la guerilla derrière les lignes allemandes. A partir de 1943 ils suivront en Ecosse un entraînement spécial pour être parachutés, de nuit, en France lors du débarquement nom de code « Overlord ». Leur mission : saboter les points stratégiques et retarder par des coups de main avec l’aide de la résistance française les renforts allemands vers la Normandie.

Les S.A.S. (Special Air Service) Résistance extérieure

Denis Dérout, résistant. Un adolescent dans la tourmente

1 février 2016

Denis Dérout, qui réside depuis longtemps à Poitiers, a quatorze ans lorsque, le 18 juin 1940, il se trouve chez une cousine qui écoute régulièrement la BBC pour parfaire son anglais. Il est l’un des rares à avoir entendu « l’appel de De Gaulle ». Il se promet alors de rejoindre ses rangs et demande à sa cousine qui est ce général dont elle ignorait, jusqu’à ce moment, l’existence.

FTP Jeunes et résistance Réfractaires