Nos publications

Requis du STO en Châtelleraudais, Colbert Lebeau victime du travail obligatoire en Allemagne

7 août 2019

Le secteur châtelleraudais a été particulièrement ponctionné par les mesures du Service du travail obligatoire en Allemagne en raison de la présence de la manufacture d’armes : plus de 1000 ouvriers ont été transférés vers les usines du Reich pour remplacer les Allemands envoyés au front. Colbert Lebeau, employé de banque, fait partie des requis. En tant que membre de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC), il pense pouvoir aider les autres jeunes travailleurs à pratiquer leur engagement. Mais il subit le coup d’un décret nazi qui le condamne pour subversion à la déportation. Il ne reviendra pas. Reconnu par le pape comme Martyr du XXe siècle en 2000, son dossier fait l’objet d’une procédure de béatification.

Déportés JOC Relève Résistance Service de Travail Obligatoire STO

Une famille poitevine anéantie à Oradour-sur-Glane

20 mai 2019

L’été 1944 est des plus meurtriers pour ces enfants victimes du fanatisme sans limite des SS, et de l’efficace obéissance de la Wehrmacht.
Le 6 juin les Alliés débarquent en Normandie et la Résistance française applique le « Plan vert » pour retarder par des sabotages et des embuscades les convois allemands montant au front. Des mesures de représailles sont alors prises par les Allemands.

Enfants Massacre

L’école publique en 1943

6 avril 2019

Évoquer les écoliers de la « Communale » en 1943, c’est opposer la rigueur d’un pouvoir pétainiste, déterminé à détruire l’école de la République, à la banalité insouciante et routinière d’une vie d’écolier.

Enfants

1939-1944 : l’accueil des familles chassées par la guerre.

4 février 2019

De 1939 à 1945, la Vienne a été un département d’accueil pour les réfugiés en provenance des secteurs les plus menacés de France : Moselle, littoral atlantique, Manche et Calvados, région du Nord et de l’Est de la France, Paris. S’y sont ajoutées des personnes de la Vienne même déplacées suite à des bombardements ou à titre de précaution.

Mosellans Réfugiés

Parcours d’un KG – KG prisonnier de guerre

23 avril 2018

Lorsque le 3 septembre 1939 le gouvernement français indécis déclare la guerre à l’Allemagne suite à l’invasion par cette dernière de la Pologne, deux stratégies vont s’affronter. Le commandement français, encore imprégné de la guerre 1914-1918, en ayant construit la ligne Maginot et fortifié des places fortes, reste convaincu d’une guerre de position où l’on attendra l’ennemi. Les stratèges allemands prônent une guerre mobile en produisant chars d’assaut et avions pour surprendre, encercler et pilonner l’ennemi.

Frontstalags Kommandos Presse Prisonniers de guerre Stalags