Nos publications

Sanxay Août 1944

19 juin 2017

Voici deux témoignages concernant les évènements qui se sont passés le 12 août 1944 à Sanxay.
Ce jour là, une colonne allemande de répression des maquis, partie de Niort, occupa dans l’après-midi le village de Sanxay à la recherche des chefs et des résistants du maquis Maurice, prenant les hommes en otages et menaçant le village de représailles. La population éprouva de longues heures d’angoisse, que la connaissance du drame d’Oradour-sur-Glane quelques semaines plus tôt accentuait. Les troupes allemandes repartirent le soir même pour Niort, sans exactions majeures mais en emmenant des suspects et des otages qui furent libérés environ deux semaines plus tard lors du départ définitif des troupes allemandes.

Eté 1944 Répression Témoignages

Un témoignage exceptionnel sur la torture à la prison de la Pierre-Levée à Poitiers en 1944.

24 novembre 2016

Ce témoignage retrouvé dans les papiers de famille de Mme Auneau – Guignet (petite-fille d’Alphonse Guignet) a été recueilli en octobre 1944 pour préciser les causes du décès d’Alphonse Guignet, mort le 15 août 1944 à la prison de la Pierre Levée et servir vraisemblablement à l’établissement de son dossier d’interné résistant.

Arrestations Prisons Répression Témoignages

Incendie du village de Pont de l’Isle à Taize-Aizie( Charente) le 28 août 1944 – Témoignage de Geneviève Davoigneau

7 septembre 2009

Le 28 août 1944, une importante colonne allemande(entre 600 et 1000 hommes), composée d’éléments de divers convois routiers et ferroviaires regroupés en Charente, essaie de remonter vers la zone de combat en utilisant la route départementale N°1 de Ruffec vers Civray et Poitiers. Arrivés au village du Pont de l’Isle à Taize-Aizie, le convoi est arrêté devant le pont de la Charente saboté par la Résistance quelques jours auparavant. Geneviève Davoigneau, petite parisienne d’une dizaine d’années, vit pour plus de sécurité au cours de cet été 1944 chez ses grands-parents au village de Pont de l’Isle. Plus de soixante ans après, elle raconte avec précision ce qu’elle a vu et vécu au cours de ces évènements qui ont marqué son enfance.

Répression