Nos actualités

1 er prix départemental – devoir individuel

30 septembre 2006

Alors que la participation nationale au concours s’est vue réduite de près de moitié, le nombre de candidats dans la Vienne a presque doublé passant de 204 élèves en 2004/2005 à près de 400 en 2005/2006. L’action des associations de Déportés et Résistants , celle de VRID, la volonté de l’Inspection Académique de privilégier ce devoir de mémoire ont permis à ces 400 collégiens et lycéens aidés et guidés par leurs professeurs de participer au concours. Melle Cécilia GIRAULT du lycée Victor Hugo de Poitiers a obtenu le prix en catégorie « devoir individuel ». Avec son accord et celui du proviseur, VRID se fait un honneur de publier le texte de son épreuve.

Palmarès départemental 2006

23 septembre 2006

L’association VRID félicite tous les candidats qui ont participé au concours 2005/2006 et les remercie ainsi que leurs professeurs pour cet important travail de mémoire

Concours 2006

24 juin 2005

Pour le concours de 2006, le jury national propose pour les classes de lycée d’enseignement général, technologique, professionnel, agricole et pour toutes les classes de troisième le thème suivant : « Résistance et monde rural ».

Palmarès départemental 2005

24 juin 2005

Le 16 juin 2005 à 17h30, à l’initiative de Monsieur le Préfet de Région et de Monsieur le Président du Conseil Général de la Vienne a eu lieu la remise des prix à l’Hôtel du Département dans les salons de l’Impératrice.

La tombe des parachutistes anglais S.A.S.

18 août 2004

Dans le cimetière de Rom (79), reposent 30 parachutistes du 1er Special Air Service anglais et un Américain. Ils furent exécutés par les SS allemands le 7 juillet 1944 en forêt de St-Sauvant après avoir été faits prisonniers le 3 juillet en forêt de Verrières.

La stèle de Vaugeton

18 août 2004

Après la libération du camp d’internement de Rouillé, dans la nuit du 11 au 12 juin 1944, un maquis se forme, sous les ordres de Marcel Papineau alias « capitaine Bernard », en forêt de St-Sauvant. Il est composé d’une partie des libérés du camp (une vingtaine de républicains espagnols sous les ordres du Commandant Urbistondo alias « Tromas », une vingtaine d’internés français « politiques » et autres, un arménien) mais aussi de plusieurs réfractaires au Service du Travail Obligatoire et d’évadés de l’Hôtel Dieu (hôpital de Poitiers).

La stèle de la Liberté

18 août 2004

La stèle de la Liberté a été érigée le 28 mai 1995 à l’initiative des enfants et petits-enfants de résistants en reconnaissance aux hommes et aux femmes qui n’ont pas accepté la défaite militaire de 1940, l’occupation du territoire national par l’Allemagne nazie et l’idéologie fasciste.

La stèle des fusillés S.A.S

18 août 2004

En juin 1944, le commando du 1er SAS (Special Air Service) sous les ordres du Capitaine Tonkin s’installe en forêt de Verrières après avoir été parachuté en différents points du Poitou (Sainte-Maure de Touraine, Airvault, Châtellerault, Lussac-les-Châteaux) les 10 et 11 juin 1944 (Opération Bulbasket) pour procéder à plusieurs missions de sabotage et pour renseigner la R.A.F. (Royal Air Force) sur les points qu’il était important de bombarder.