Christian RICHARD

samedi 6 décembre 2003 dans Bibliographie régionale
Spécialisé en archéologie gallo-romaine, Christian RICHARD a écrit plusieurs ouvrages dans ce domaine. Son activité de prospections archéologiques aériennes l’a aussi amené à écrire l’histoire du crash de plusieurs avions américains, en juillet 1944, dans la région de Montmorillon (Vienne).

PUBLICATIONS

1941 : 4 aviateurs anglais et leurs protecteurs dans la Vienne. Récit (broché). Coll. témoignages. Ed. Geste; ocotbre 2010

Un formidable exemple de Résistance spontanée.

Le 2 avril 1941, un «Hudson» anglais se pose entre Maillé et Frozes, dans la Vienne. Quatre aviateurs s’en échappent : Robert Milton, Stanley J. Houghton, Ronald E. Griffiths et John Burridge. Ils sont pris en charge par la population locale, au sein d’une véritable chaîne de solidarité dont les efforts permettent de les soustraire aux recherches des soldats allemands, En 10 jours, ils sont hébergés, habillés, nourris, cachés, transportés par des gens qui ne mesurent pas toujours, ou feignent d'ignorer, les risques qu'ils prennent. Ces " protecteurs ", des " helpers " en anglais, évitent la capture des aviateurs et leur font passer la ligne de démarcation au travers d'une épopée de Maillé-Frozes à Poitiers par Jaunay-Clan, puis Civray et Le Vigeant, par Payroux - Saint-Martin-L'Ars, dans la Vienne. Cette chaîne de solidarité se poursuivra bien au-delà du département puisqu’elle leur permettra d’atteindre l’Espagne sans être arrêtés. L’auteur, Christian Richard, a également suivi le parcours des Français ayant été un maillon de cette chaîne d’entraide. Ce récit, qui se lit comme un roman, s'appuie sur des documents et des témoignages des survivants, anglais et français, ainsi que l'apport d'historiens britanniques pour la partie concernant leur épopée dans le sud de la France. Nous suivons ainsi pas à pas l’évolution de la fuite des anglais, de leur atterrissage forcé en France à leur arrivée en Espagne.

Un témoignage unique et plein d’humanité, de conviction et de courage livré par les personnages eux-mêmes ou leur(s) descendant(s).

1944 : Un avion de la France libre abattu dans la Vienne. Ed. Geste, septembre 2007

Août 1944, un avion de la France libre est abattu. L'un des deux aviateurs meurt, tandis que l'autre va être sauvé grâce au courage des habitants d'un village proche. Il va rejoindre le groupe "Vendée" et continuer à se battre. Un récit que Christian Richard a méticuleusement restitué pour nous dévoiler la vie que menait ces aviateurs.

1939 – 1945, la guerre aérienne dans la Vienne. Récit (broché). Coll. témoignages. Ed. Geste, octobre 2005

Cet ouvrage recense tous les éléments liés à l’aviation (allemande, française, anglaise, américaine) dans la Vienne entre 1940 et 1944 : bombardements, crashes, avions abattus, parachutages. L’auteur a retrouvé tous les témoins des différents évènements, ce sont ces témoignages accompagnés de + de 200 photos que nous retrouvons dans ce livre.

Les 6 évasions de Raoul Gashard, 1940 – 1941. Biographie. Coll. témoignages. Ed. Geste, mars 2004

Raoul Gaschard est fait prisonnier par l'armée allemande le 15 mai 1940. Avec Robert Postaire, son complice, ils s'évadent six fois en sept mois, d'octobre 1940 à avril 1941: les trois premières évasions du Stalag IV B, près de Dresde, la quatrième d'un Kommando disciplinaire, la cinquième et la sixième au cours de leur quatrième cavale. Raoul Gaschard rédige " à chaud ", en mai et juin 1941, le récit de ses évasions. Dès 1942, il entre dans la Résistance et fonde l'un des premiers groupes en zone non occupée, dans l'est de la Vienne.

Resté au fond d'un tiroir jusqu'en 1999, ce récit nous est présenté et annoté par Christian Richard.


Les oubliés de Damas. Un poitevin dans les forces aérienne françaises libres
. Série témoignages et récits. Ed. Alan Sutton, Tours, juillet 2001.

Voici une biographie rare et exceptionnelle… Rare, parce que Jean-Louis GIRAUDEAU fait partie de ces hommes peu nombreux qui se sont engagés dans la Résistance dès l’armistice du 26 juin 1940… Exceptionnelle, car ce soldat français a accepté de témoigner avec beaucoup d’équité et de modestie. Engagé pour trois ans dans l’armée de l’air, ce Poitevin est volontaire en 1938 pour aller au « Levant », en Syrie, où il devient photographe navigant. C’est là que, fin 1940, il apprend la nouvelle de l’armistice. Ne supportant pas cette défaite, il tente de rejoindre les troupes britanniques stationnées en Palestine. Arrêté par les gendarmes français, il est condamné à Beyrouth par le tribunal militaire vichyste et échappe de peu à la mort. Libéré le 20 juin 1941 par les troupes anglo-australiennes et celles de la France libre, Jean-Louis GIRAUDEAU rejoint alors, sans hésiter, les Forces aériennes de la France libre et fait campagne en Libye avec le célèbre groupe de bombardement Lorraine en 1941-1942. Il rejoint l’Angleterre en 1943 et continue à servir la cause de la France libre comme, entre autres, Romain GARY, Pierre MENDES France, Bernard CITROEN, jusqu’à sa démobilisation fin 1945. Un récit singulier, étayé par les souvenirs et les archives d’un homme au destin hors du commun, qu’il faut lire pour comprendre l’itinéraire d’un résistant de la première heure, n’ayant jamais accepté de compromis pour atteindre un seul but : la libération de son pays du joug nazi.

Epopée d’Aviateurs américains dans le Sud Vienne, été 1944, « Les œufs frais ». Dossier du Pays Chauvinois, n° 7, 2000, 143 pages, 98 fig. 17 annexes.


Histoire de l’Aéro-club de Chauvigny (1935-1995
). Cahiers du Pays chauvinois, n° 11, . Soc. Rech. Arch. Chauvigny (SRAC), 1995, 70 pages, 60 photos.

Tercé, une commune pendant la 2ème Guerre mondiale. in Le Pays Chauvinois, Bull. Soc. Rech. Arch. Chauvigny (SRAC), n° 33, 1995, p. 125-153, 14 photos.


Touch the Button Nell II : un B-17 s’écrase à Persac le 4 juillet 1944
. in Le Pays Chauvinois, Bull. Bull. Soc. Rech. Arch. Chauvigny (SRAC), n° 32, 1994, p. 77-113, 10 photos.

Tercé, une commune pendant la 1ère Guerre mondiale (1914-1918), in Le Pays Chauvinois, Bull. Soc. Rech. Arch. Chauvigny (SRAC), n° 30, 1992, p. 71-87, 10 photos.

La chute d’un bombardier à Persac, le 4 juillet 1944 , in Le Pays Chauvinois, Bull. Soc. Rech. Arch. Chauvigny (SRAC), n° 25, III, 1987, p. 366-372.