Voyage 2004

mercredi 11 mai 2005 dans Palmarès
COMPTE-RENDU DU VOYAGE 2004
Cela fait maintenant 4 années que Félicia Combaud, dont la mère est morte en déportation, et qui fut, avec ses sœurs, internée au camp de la route de Limoges à Poitiers, organise un voyage à Colombey-les-deux-églises et au camp de concentration du Struthof, avec l’aide du Conseil Régional, du Conseil Général, de la Mairie de Poitiers, de l’O.N.A.C. et des associations patriotiques.

Cette année, le voyage s’est déroulé les 29, 30 et 31 août 2004. Dix sept élèves, collégiens et lycéens, étaient accompagnés de Yannick Deport, Délégué à la Mémoire Combattante à l’O.N.A.C. de la Vienne, de Christian Plisson, dont le père, résistant, est mort en déportation et qui est enterré au Struthof, de Melle Laurendeau, professeur au L.E.P. Marc Godrie à Loudun, et de Mme Bercier, professeur au collège de Lusignan.

Le 29 août, le départ a eu lieu à Poitiers à quatre heures du matin. Arrivé à Colombey, le groupe s’est rendu au cimetière où les élèves ont été étonnés de la simplicité de la tombe du général de Gaulle mais aussi du nombre de plaques particulièrement important lui rendant hommage.
Après déjeuner, ce fut la visite du Mémorial de Gaulle où s’élève la célèbre croix de Lorraine haute de 43 mètres. Nous avons ensuite gagné notre centre d’hébergement situé au col des Feignes dans les Vosges.

Le lendemain, le point fort du voyage fut la visite du camp de concentration du Struthof, seul camp situé sur le sol français. Cette visite, extrêmement émouvante, toucha profondément les élèves et les accompagnateurs et demeurera gravée à jamais dans nos têtes.
Après avoir déposé une gerbe au Mémorial du Struthof, l’ensemble du groupe a tenu à se recueillir avec Christian Plisson sur la tombe de son père.


La journée s’est terminée par une visite de Gérardmer.

Le 3ème et dernier jour fut entièrement consacré au voyage du retour.


Pour conclure, on pourrait reprendre ces mots inscrits sur une des cellules du camp du Struthof : « Souffre, Tais-toi, Souviens-toi ». Toutes les personnes ayant participé à ce voyage tâcheront de ne jamais oublier cette terrible période qui a marqué, à jamais, l’histoire de l’humanité.