Hommage aux 128 fusillés de la Butte de Biard

lundi 23 janvier 2006 dans Répression
Du 7 mars 1942 au 4 juillet 1944, 128 résistants de plus de 15 départements ont été fusillés à La Butte de Biard, à proximité de Poitiers. Tous les fusillés dont les noms suivent, à l'exception des 9 otages communistes exécutés les 7 mars et 9 avril 1942, ont été condamnés à mort par les tribunaux militaires allemands. La liste des fusillés, tous victimes du nazisme et de la collaboration du gouvernement de Vichy, est suivie de la transcription de lettres et d'un poème des acteurs et témoins de cette tragédie.

La Butte de Biard, lieu des exécutions

Butte de Biard fin 1944(col. Ghyslaine Périllaud)

Butte de Biard fin 1944(col. Ghyslaine Périllaud)

SAPIN Firmin(coll. FNDIRP)fusillé le 4 octobre 1943

SALLE Henri FTP (Coll. FNDIRP)fusillé le 3 septembre 1943

BANDLE Louis(coll. FNDIRP) fusillé le 5 novembre 1943

CHIQUET Jean (coll. FNDIRP)fusillé le 19 juin 1943

CHUPIN Maurice(Coll.FNDIRP) fusillé le 3 septembre 1943

DESIRE Gabriel (Coll.FNDIRP)fusillé le 3septembre 1943

PETIT René (Coll.FNDIRP)fusillé le 3 septembre 1943

TIXIER Emile (Coll.FNDIRP)fusillé le 5 novembre 1943

MARTIN Roland (Coll.FNDIRP)fusillé le 7 mars 1942

JURQUET Roger 22 ans fusillé le 7-3-1942

BARILLAUD Michel 23 ans fusillé le 14-4-1944

ROUX Jacques 19 ans fusillé le 23-6-1944

LAUNAY Charles 50 ans fusillé le 3-9-1943

GRIFFON Roger 30 ans fusillé le 3-9-1943

BRANDET René 20 ans fusillé le 14-4-1944

GUINTARD Roger, cheminot, 25 ans fusillé le 14-4-1944

COATANROCH Robert fusillé le 20-06-1944(coll. fam.)

JAMAIN Gilles (coll. FNDIRP) fusillé le 3 seprembre 1943

THOMAS Guy (coll. FNDIRP) fusillé le 4 octobre 1943

QUINTARD Roger (Coll. FNDIRP) fusillé le 14 avril 1944

PENAULT Lucien (Coll. FNDIRP) fusillé le 27 septembre 1943

OUVRARD Daniel (Coll. FNDIRP) fusillé le 27 septembre 1943

MARIT Fernand (Coll. FNDIRP) fusillé le 11 septembre 1943

FONTANO Nérone (Coll. FNDIRP) fusillé le 27 septembre 1943

BRIN Louis (Coll. FNDIRP) fusillé le 27 septembre 1943

BOUARD Julien (Coll. FNDIRP) fusillé le 16 août 1943

DAUGAS Robert fusillé le 4/10/1943

Vous trouverez ici, une liste poignante, la liste des 128 fusillés de la "Butte de Biard". Tous arrêtés pour leur activité de résistants, ont été jugés par le Tribunal Militaire Allemand de Poitiers, condamnés à mort et fusillés sur le champ de tir de Biard. Les exécutions s’échelonnent entre le 7 mars 1942 et le 4 juillet 1944, avec des dates noires comme le 8 mai 1944 où, il y a eu 33 exécutions. Ce matin là, les fusilleurs nazis n’ont pas chômé. Un an plus tard, exactement, c’était la capitulation allemande !
Pour 125 victimes dont nous connaissons l’origine, 31 étaient de la Vienne, 28 de la Charente, 18 de la Charente Maritime, 18 des Deux-Sèvres, 2 de la haute-Vienne, 17 de la Région Parisienne et 5 de départements variés, depuis le Nord jusqu’aux Landes.

Tous les âges sont représentés, de 18 à 60 ans, mais les jeunes dominent comme on pouvait le prévoir : 40 de 17 à 20 ans, 33 de 20 à 25 ans, 18 de 25 à 30 ans, 27 de 30 à 40 ans, 12 de 40 à 60 ans.

Nous aurions voulu vous offrir plus que cette simple liste et que ces statistiques cruelles. Vous verrez que quelques noms sont suivis d’une brève notice donnant des renseignements sur l’origine de nos camarades, leur état-civil, leur appartenance et leur activité dans la Résistance, les conditions de leur arrestation. Nous souhaitions donner de telles informations pour tous nos fusillés, nous aurions ainsi composé un article qui aurait été plus émouvant et plus éloquent que n’importe quel discours. Mais sur beaucoup de noms, sur trop de noms, nous ne disposons d’aucun renseignement précis.

Cette liste s’achève par la transcription de lettres et d’un poème.

2 des 130 fusillés ont été en réalité exécutés avec 29 autres résistants par les nazis le 27 juin 1944 à Vaugeton(86-Celle l’Evescault).

Un certain nombre de fusillés étaient membres du Front National. Il s’agit là du Front National de Libération de la France .

Tous les fusillés dont les noms suivent, à l’exception des 9 otages communistes exécutés les 7 mars et 9 avril 1942, ont été condamnés à mort par le tribunal militaire de la Feld Kommandantur de Poitiers et fusillés sur le champ de tir à Biard.
A cet endroit, en 1948, le Conseil Général de la Vienne a fait édifier le monument portant les 130 noms des patriotes fusillés.


LISTE DES EXECUTIONS AYANT EU LIEU DU 7 MARS 1942 AU 4 OCTOBRE 1943 :
7 MARS 1942 :

Le 1er Mars 1942, une sentinelle allemande avait été exécutée, rue de Tanger à Paris. Le commandant du « Gross Paris » décréta l’exécution de 40 otages dont 3 furent pris au camp de Rouillé et fusillés à Poitiers, le 7 mars à 10 h 07 :

HUART Gaston Félix, 23 ans, né le 1er décembre 1918. Domicile : Paris 18ème. Rectifieur
JURQUET Roger Paul, 22 ans, né le 3 octobre 1919. Domicile : Montreuil s/Bois. Employé de mairie
MARTIN Roland Georges, 20 ans, Né le 1er novembre1921. Domicile : Montreuil s/Bois.
Tous 3 étaient des Résistants de la 1ère heure, arrêtés dès 1941 et condamnés pour faits de Résistance. Ils ont participé à la création du Front National.
 

30 AVRIL 1942 :
6 otages sont fusillés comme sanction pour des attentats commis contre des membres de la Wehrmacht ou de la Police.

BREANT Fernand, né le 14 mars 1911. Trempeur métallurgiste. Domicile : Levallois-Péret. Arrêté le 6 décembre 1940.
DEJARDIN Pierre, né le 6 mai 1912. Menuisier. Marié, 1 enfant. Domicile : Levallois-Péret. Arrêté le 20 septembre 1941.
FRANÇOIS René, né le 3 juillet 1914. Clicheur. Marié, 1 enfant. Domicile : Cachan .
GRIMBAUM Bernard, né le 15 décembre 1921. Sténo-Dactylo. Domicile : Paris 10ème. Arrêté en décembre 1940.
PENTIER Isidore, né le 21 octobre 1921. Employé PTT. Domicile : Paris 12ème.
VEDZLAND Maurice, né le 6 juin 1914. Ajusteur. Domicile : Paris 2ème. Arrêté le 6 mars 1941
Tous les 6 étaient d’authentiques résistants arrêtés et internés au camp de Rouillé.

8 JUIN 1942 :

PINGAULT Abel, né le 10 février 1910. Cultivateur. Domicile : La Roche-Posay. Condamné pour détention d’armes

31 JUILLET 1942 :

Tous les 2 condamnés à mort pour activité résistante et appartenance au Front National.
ANDRE Georges, né le 24 mars 1901. Domicile : Argenteuil. Ouvrier chez Rocher à Cenon. Pris à Châtellerault.
ROUSSEAU André, né le 17 mars 1920. Domicile : Poitiers. Contre-maître chez Rocher à Cenon

3 DECEMBRE 1942 :

BERTHOU Joseph, né le 11 avril 1907. Domicile : Concarneau. Fondeur - Franc Tireur Partisan
BERTHOU Yves, né le 6 novembre 1906. Domicile : Belleville (Deux-Sèvres). Ouvrier - Franc Tireur Partisan
BRUNET Jean, né le 23 mars 1915. Domicile : Thouars (Deux-Sèvres). Ouvrier - Franc Tireur Partisan
CHENIER Edouard, né le 12 décembre 1921. Domicile : St-Sylvain (Maine et Loire) Ouvrier métallurgiste
DRAPEAU René, né le 28 mars 1922. Domicile : Thouars (Deux-Sèvres). Marié - Franc Tireur Partisan
MAROLLEAU Marcel, né le 27 avril 1923. Domicile : Thouars (Deux-Sèvres). Ajusteur - Franc Tireur Partisan.
REVEREAULT Antonin, né le 3 avril 1902. Domicile : Thouars (Deux-Sèvres). Cheminot SNCF - Franc Tireur Partisan.
RICHET Jean, né le 10 juillet 1922. Domicile : Thouars (Deux-Sèvres). Marié. Ajusteur - Franc Tireur Partisan.
 

22 FEVRIER 1943 :

PINAUD Eugène, né le 24 juillet 1897. Domicile : Châtellerault. Ajusteur à la Manu. Arrêté le 24 octobre 1942 sur ordre du Préfet de la Vienne à la veille du 150ème anniversaire de Valmy. Responsable du Front National à Châtellerault (Secteur Ouest).
 

22 MAI 1943 :

BARDON Eugène, né le octobre 1905. Domicile : Poitiers Electricien. Responsable Front National.
HALOPE Emile-Roger, né le 19 septembre 1913. Domicile : Angers. Marié. Mécanicien - Front National
MARTEL Germinal dit « le Rouquin » , né le 20 novembre 1921. Domicile : Sin le Noble. Fils du député du Nord,Henri Martel. Son père avait été fusillé en avril 1942.
VILLAlN Camille, né le 8 mai 1900. Domicile : St Benoit (Naintré). Marié. Ferblantier - Front National.
Délégué par la direction nationale des Francs Tireurs Partisans. Arrêté le 15 février 1943 par les Allemands à la poste de Châtellerault.
 

19 JUIN 1943 :

AUBUGEAU Roger, né le 18 novembre 1891. Domicile : Châtellerault. Marié, 1 fille. Tourneur à la Manu. Franc Tireur Partisan. Arrêté le 17 fevrier 1943 pour faits de Résistance.
CHIQUETJean, né le 3 juillet 1906. Domicile : Châtellerault. Marié. Ajusteur à la Manu.Franc Tireur Partisan. Arrêté le 17 décembre 1942 au cours d’une mission de transport d’armes
GAILLARD Roger, né le 13 novembre 1900. Domicile : Châtellerault. Marié. Ajusteur à la Manu. Franc Tireur Partisan. Arrêté le 17 février 1943 au cours d’un transport d’armes
ROUX Eugène, né le 8 septembre 1914. Domicile : Châtellerault. Ouvrier à la Manu. Franc Tireur Partisan. Arrêté le 19 décembre 1942 sur la route de Poitiers au cours d’un transport d’armes.
TAVERNIER Pierre, né le 29 avril 1919. Domicile : Châtellerault. Marié.Tourneur. Franc Tireur Partisan. Arrêté le 28 mai 1943 à son domicile pour faits de Résistance.
Fait exceptionnel, les Allemands ont fait paraître un communiqué dans la presse locale pour signaler leur exécution.
 

16 AOUT 1943 :

BOUHARD Julien, né le 20 juin 1912. Domicile : Benassay. Forgeron. Franc Tireur Partisan (groupe Rol-Tanguy). Arrêté le 25 avril 1943 pour détention d’armes et d’explosif.
GENIN Marcel, né le 1er mai 1905. Domicile : Arçay (Deux-Sèvres). Marié. Responsable technique inter-régional. Groupe Franc Tireur Partisan Rol-Tanguy. Pseudonyme : Fabien Philippe. Arrêté à Montreuil-Bonnin : détention d’armes.

20 AOUT 1943 :

COLL Jean, né le 5 décembre 1920. Domicile : Poitiers. Tourneur sur métaux. Responsable Front National. Arrêté par la SAP le 29 mai 1943.
HIPPEAU Emile, né le 20 novembre 1919. Domicile : Poitiers. Tourneur. Front National.
PETIT Serge, né le 21 février 1924. Domicile : Poitiers.

3 SEPTEMBRE 1943 :

JAMAIN Gilles, né le 28 janvier 1925. Domicile : Rochefort .Plâtrier - Responsable Franc Tireur Partisan secteur sud Rochefort. Arrêté le 16 mai 1943 après 4 jours de chasse à l’homme.
CHUPIN Maurice, né le 6 août 1918. Domicile : Rochefort. Marié, 1 fils. Peintre en bâtiment. Responsable technique Franc Tireur Partisan. Arrêté le 13 mai 1943 pour détention d’armes.
DESIRE Gabriel, né le 8 juillet 1924. Domicile : St-J ean d’Angély. Mécanicien.Franc Tireur Partisan. Arrêté le 26 mai 1943 (sabotage de câbles téléphoniques)
GRIFFON Roger, né le 2 janvier 1913. DomiciIe : Saintes. Ajusteur SNCF - Responsable Matériel Franc Tireur Partisan et agent de liaison. Arrêté le 16 juin 1943.
LAUNAY Charles, né le 15 juillet 1883. Domicile : Saintes. Marié, 2 enfants - SNCF - Chevalier Légion d’Honneur 14-18. Responsable Franc Tireur Partisan Partisan Région Saintes Première arrestation le 7 novembre 1940.Arrêté de nouveau le 16 juin 1943.
NADAN Joseph, né le 6 février 1922. Domicile : Quimper. Délégué inter-régional Franc Tireur Partisan. Pseudonyme : Henri. Avait échappé à une arrestation à Lorient Arrêté à Rochefort le 2 février 1943.
PETIT René, né le 10 février 1908. Domicile : Tonnay Charente. Marié. Employé de Commerce.Responsable Franc Tireur Partisan à Tonnay Charente. Arrêté le 12 mai 1943.
SALLE Henri, né le 3 septembre 1907. Domicile : Rochefort. Marié. Cimentier. Secrétaire du syndicat bâtiment avant 1939 à Rochefort. Responsable Franc Tireur Partisan. Arrêté le 8 juin 1943 à Rochefort.

11 SEPTEMBRE 1943 :

MARIT Fernand, né le 11 janvier 1923. Domicile : Châtellerault. Ajusteur. Franc Tireur Partisan. Arrêté en décembre 1942, avec 13 autres, à la suite de la Grève de la Manufacture d’Armes.
Déporté à Oranienburg, le 24 janvier 1943.
Ramené en France en mai 1943. Torturé et fusillé.
 

22 SEPTEMBRE 1943 :

BERNIER Louis, né le 16 septembre 1908. Domicile : Châtellerault. Dresseur de canons à la Manufacture d’ Armes. Réquisitionné Service du Travail Obligatoire. Rejoint un groupe de Franc Tireur Partisan. Arrêté le 25 juillet 1943.
COUET Michel, né le 30 avril 1918. Domicile : Longué (Maine & Loire).
KUTCHARICK Stéphan, né le 6 novembre 1907 à Kopzani (Tchécoslovaquie). Domicile : Arçay (Deux-Sèvres). Responsable Front National.
PETIT Jean, né le 5 janvier 1903. Domicile : Amiens.

27 SEPTEMBRE 1943 :
BRIN Louis, né le 24 septembre 1909. Riveur à la SNCF. Domicile : St-Georges les Baillargeaux.
PENAULT Lucien, né le 23 mars 1921. Domicle : St Benoit. Peintre.
QUINTARD Roger, né le 6 février 1924. Domicile : Neuville. Boucher. Franc Tireur Partisan. Arrêté le 14 juillet 1943 en même temps que Daniel Ouvrard. Sa mère déportée à Ravensbruck.
DEMELLO Jean, né le 26 décembre 1922. Domicile : Dissay. Ouvrier Agricole.
PELLUAU Henri, né le 27 mars 1923. Charron - Forgeron. Domicile : Angers.
ROY Jean, né le 23 octobre 1921. Garçon épicier. Domicile : St-Georges les Baillargeaux.
OUVRARD Daniel, né le 15 mai 1911. Domicile : Neuville. Postier.Franc Tireur Partisan. Arrêté le 14 juillet 1943 tentative de sabotage d’un train de fourrages, en gare de Neuville.
FONTANO Nérone, né le 30 juin 1921 à Trieste. Domicile : Nanterre. Tôlier Châtellerault. Délégué pour la Vienne par la direction nationale Francs Tireurs Partisans. Membre du groupe Manouchian comme ses 2 frères. A dirigé plusieurs actions de sabotage.
Son frère, Jacques a été exécuté à Vaugeton (Celle-l’Evescault) le 27 juin 1944.
Leur cousin Spartaco a été fusillé au Mont Valérien le 21 février 1944 avec ses 21 camarades de "L’Affiche Rouge".

L’Affiche Rouge :
Le 21 février 1944 les murs de Paris et des villes de France sont couvertes de grandes affiches rouges faisant état de l’exécution de 23 FTP-MOI de la région parisienne (Francs Tireurs Partisans - Main d’ oeuvre Immigrée), qualifiés par la propagande nazie de terroristes. Ce groupe de résistants, tous étrangers d’origine, était dirigé par Missak Manouchian Arménien immigré en France. 22 ont été fusillés au Mont-Valérien. Le 23ème une femme, Olga Bancic sera décapitée à Stuttgart.

- Pour en savoir plus sur l’Affiche Rouge et les Fusillés du Mont-Valérien : lire sur ce site "Les Poitevins fusillés au Mont-Valérien".


4 OCTOBRE 1943 :

SAPIN Firmin, né le 11 décembre 1899. Domicile : St Clair (Vienne). Dirige un groupe de Francs Tireurs Partisans. Imprimerie clandestine. Il cachait des réfractaires. Arrêté par la SAP le 8 juillet 1943.
THOMAS Guy, né le 12 février 1911. Domicile : Châtellerault. Manœuvre spécialisé. Même groupe de Francs Tireurs Partisans que Sapin (liaison avec Châtellerault).
DAUGAS Robert, né le 6 juin 1912. Domicile : Saintes. Ajusteur SNCF. Réfractaire au Service Travail Obligatoire, a dû quitter Saintes pour Paris. Franc Tireur Partisan. A exécuté plusieurs missions en Belgique et Pays Bas.De retour à Saintes, y est arrêté le 7 février 1943.

LISTE DES EXECUTIONS AYANT EU LIEU DU 5 novembre 1943 au 4 JUILLET 1944 :
 

5 NOVEMBRE 1943 :

BANDLE Louis-Albert, né le 13 mars 1907. Domicile : Sergy (Seine & Oise). Aide machiniste. Chef d’un secteur Francs Tireurs Partisans à La Rochelle ; sabotages. Arrêté le 25 septembre 1943 à La Rochelle.
TIXIER Emile-Louis, né le 16 septembre 1921. Domicile : La Rochelle. Ajusteur mécanicien. Chef départemental des Francs Tireurs Partisans de Charente Maritime. Blessé et arrêté le 30 septembre 1943 à La Rochelle.

15 JANVIER 1944 :

FERARD Paul, né le 1er mai 1906 dans les Ardennes. Domicile : St Denis. Sapeur Pompier à Paris. Arrêté en août 1943 à Paris.
GAILLARDON Marcel, né le 31 mai 1921. Domicile : La Tremblade (Chte Mme). Franc Tireur Partisan. Arrêté au cours d’une attaque sur une Mairie pour procurer des tickets d’alimentation à la Résistance.
SUSDORF André, né le 17 mai 1900 à Paris. Domicile : Châtellerault. Tourneur. Responsable groupe Francs Tireurs Partisans secteur Nord de Châtellerault. Arrêté le 3 novembre 1943.

5 AVRIL 1944 :

MAROLLEAU Léopold, né le 22 octobre 1908. Domicile : Bressuire. Cordonnier. Responsable Front National à Bressuire.

14 AVRIL 1944 :

BARILLEAUD Michel, né le 20 février 1921. Domicile : Saintes.
BRANDET René, né le 16 janvier 1924. Domicile : Saintes.
GUINTARD Roger, né le 10 décembre 1915. Domicile : Saintes. Franc Tireur Partisan. Arrêté le 1er janvier 1944 à Saintes.

4 MAI 1944 :

Les 5 patriotes tombés le 4 mai avaient participé au sabotage de la voie ferrée à Ingrandes (déraillement de l’express Paris-Irun) et ont été arrêtés par la SAP (Section des Affaires Politiques).

BATONNIER René, né le 21 décembre 1923 dans les Ardennes. Domicile : St-Maixent. Arrêté le 23 mars 1944 à Champigny le Sec (Vienne) Franc Tireur Partisan.
BERNIER Roland, né le 22 décembre 1924 dans les Ardennes. Cultivateur. Domicile : Saivres (Deux-Sèvres). Franc Tireur Partisan.
FRITSCH Jean, né le 19 septembre 1923 à Monthermé (Ardennes). Domicile : St-Maixent. Terrassier. Franc Tireur Partisan. Arrêté le 23 mars 1944 à Champigny le Sec.
PLESSARD Charles, né le 28 janvier 1916. Domicile : Châtellerault. Manœuvre spécialisé. Chef de groupe Francs Tireurs Partisans. Arrêté le 24 mars 1944.
PROUST René, né le 8 août 1921. Domicile : Saivres (Deux-Sèvres). Cultivateur. Arrêté à Thorigné (Deux-Sèvres). Franc Tireur Partisan

8 MAI 1944 :

C’est ce jour-là qu’il y a eu le plus de morts à Biard : 33 patriotes, tous membres du maquis de Négret près de St-Claud (Charente). Constitué fin 1943 par des réfractaires au « Service du Travail Obligatoire » (STO), ce maquis, d’abord installé à Négret, s’était fixé en mars 1944 à la grange d’Andourchapt au milieu des bois (10 kms au nord de St-Claud). Ils avaient quelques armes fournies par un maquis voisin, mais en quantités insuffisantes et il leur manquait un chef expérimenté.
Encerclés par les Allemands, le 22 mars 1944, ils furent presque tous tués ou faits prisonniers. Ces derniers furent remis par les Allemands à la Police de Poitiers, la SAP, emmenés à Poitiers et fusillés 1 mois 1/2 plus tard, le 8 mai 1944.

DALTOE Joseph, né le 13 septembre 1904 à Zargo en Italie. Domicile : Fontafie (Charente). Ouvrier.
BARRAUD Gaston, né le 24 septembre 1921. Domicile : Mouton. Ouvrier agricole.
BISSERIER Robert, né le 18 août 1924. Domicile : Roumazières. Boucher.
VOISEUX Robert, né le 4 mai 1918. Domicile : Loubert (Charente). Maçon.
BORIANE Kahn-Max, né le 2 janvier 1892 à Behren (Moselle). Domicile : Négret.
BORNET Théophile né le 11 mars 1924. Domicile : Nieuil (Charente). Mécanicien.
CHAMBAUD Raymond, né le 6 janvier 1923. Domicile : St Laurent de Céris (Charente). Ouvrier agricole.
CHAMBRE Paul, né le 11 novembre 1918. Domicile : Négret (Charente). Ouvrier agricole.
CHAPOU Albert, né le 4 août 1921. Domicile : Nieuil. Ouvrier agricole.
CHARTIER Françis, né le 25 février 1925. Domicile : Villefagnan. Forgeron.
DUGALAIS Pierre, né le 29 septembre 1923. Domicile : Chavenat (Charente). Ouvrier agricole.
DEVILLE Adrien, né le 5 mars 1925. Domicile : St Projet (Charente). Ouvrier agricole.
DUCHIRON Marc, né le 5 février 1924. Domicile : Roumazières. Ouvrier agricole.
DUPRAT Robert, né le 9 janvier 1924. Domicile : Nieuil. Ouvrier agricole.
DAUGAS Robert, né le 6 jjuin 1912.
FAUBERT François, né le 6 décembre 1914.Domicille : Roumazières. Cheminot.
KAHN Boriane Max.
KAHANE Simon, né le 6 juillet 1923. Domicile : Paris. Tourneur.
KOUVALSKI Léon, né le 15 janvier 1925 au Chambon Feugerolles. Domicile : Roumazières.Couvreur.
LALAY Pierre, né le 12 mars 1923. Domicie : Vitrac. Ouvrier agricole.
LATHIERE Marcel, né le 17 mars 1925. Domicile : Mouthier (HteVienne).Tourneur.
LHERMITE Maurice, né le 18 juillet 1924. Domicile : Lussac (Charente). Ouvrier agricole.
LOSTETTER Edgar, né le 28 avril 1924 à Sarreguemines (Moselle). Domicile : Fontafie. Mineur.
MARTIN Michel, né le 10 octobre 1923. Domicile : Yves (Chte Mme). Ouvrier agricole.
MOUSNIER Marc, né le 4 mars 1917. Domicile : Angoulême-St Michel. Peintre.
PACTON Pierre, né le 7 février 1922. Domicile : St-Claud (Charente). Mécanicien.
PAILLER Jean, né le 24 mai 1923. Domicile : Poitiers. Tourneur.
PREVOTEL Jean-Jacques, né le 25 novembre 1924. Domicile : La Rochefoucault. Menuisier.
REIX Léon, né le 10 novembre 1921. Domicile : Exideuil. Forgeron.
REIX Marcellin, né le 23 juillet 1923. Domicile : St-Junien.
ROUFFIGNAC Célestin, né le 5 Août 1923. Domicile : Lichères (Charente). Mécanicien.
ROUSSELOT Daniel, né le 19 juillet 1924. Domicile : Angoulême. Cuisinier.
SMYCZYNSKI Tadeus, né le 2 janvier 1922 en Pologne. Domicile : Anzac (Charente). Ouvrier agricole.
TALLON André, né le 2 Août 1924. Domicile : La Péruze. Ouvrier agricole.
VIGNAUD Marc, né le 3 avril 1923. Domicile : Prat (Charente). Ouvrier agricole.
VOISEUX Robert, né le 4 mai 1918.

20 JUIN 1944 :

BIMONT Roger, né le 7 août 1909 à Paris. Marié, 1 fille. Domicile : Paris. Acteur de cinéma. Évadé du camp de Rouillé.
COATANROCH Robert, né le 10 mai 1925. Domicile : St-Denis (Seine). Dessinateur industriel .Évadé du camp de Rouillé
LEVEAUX Guy, né le 30 mai 1926. Domicile : St-Gervais. Mécanicien. Franc Tireur Partisan. Arrêté le 14 juin 1944 à Pouillé (Vienne).

27 JUIN 1944 :

FERGEAULT Paul, né le 7 mai 1914. Domicile : Luzay ( Deux-Sèvres ). Gendarme. Fusillé à Vaugeton (Vienne).
MARTY Louis-Raymond, né le 5 novembre 1913. Domicile : Paris. Fusillé à Vaugeton (Vienne).

23 JUIN 1944 :

ROUX Jacques, né le 5 juin 1925. Domicile : Saintes. Cheminot . Arrêté le 12 mai à Saintes avec Raymond Thomas.
THOMAS Raymond, né le 21 septembre 1924. Domicile : Marennes. Boulanger. Arrêté le 12 mai 1944 à Marennes.

4 JUILLET 1944 :

BEDJA Ramdane, né le 1er juin 1921 à Fort National (Algérie). Domicile : Courbevoie. Ebéniste.
BEJEAU Lucien, né le 12 juillet 1921. Domicile : Angers. Zingueur. Franc Tireur Partisan (groupe Sidou).
COUTANT Charles, né le 29 juillet 1915. Employé de banque. Domicile : St-Maixent.
DAGUENET Joseph, né le 5 juin 1910. Papaetier. Domicile : Petit Couronne ( Seine Maritime ).
DORE Camille & Michel, nés le 9 juillet 1922 à Niort. Enfants de l’Assistance Publique, élevés à Coulon. Requis au Service du Travail Obligatoire, ils se cachent dans une ferme à Irleau (Deux-Sèvres). Francs Tireurs Partisans tous les deux. Dénoncés et arrêtés par la Milice.
FORESTIER Marcel, né le 15 mai 1923. Electricien. Domicile St-Cloud ( Seine).
GIRAUDINEAU Raymond, né le 29 mai 1924. Ouvrier. Domicile : Bondy (Seine).
GODEFROY Alfred, né le 18 novembre 1911. Boulanger. Domicile : Lésigny.
JABOUILLE Jacques, né le 22 juillet 1920. Ajusteur. Marié. Domicile : Rochefort. Camp de Rouillé le 7 juillet 1942 à la suite d’une perquisition. Puis camp de Migné d’où il s’est évadé. Responsable Front National.
LE FOL Maurice, né le 12 février 1899. Domicile : Nantes. Mécanicien SNCF. Franc Tireur Partisan.
MOHIMONT Pol Constant né le 1er juin 1923 à Bosseval (Ardennes). Cantonnier. Maquisard en Vendée.
MONEGER Léon, né le 1er mars 1923. Photographe. Domicile : Paris. Arrêté à Niort par la Milice le 23 mai 1944.
MOULIAN Alfred, né le 24 juillet 1902. Cultivateur. Domicile : St-Jean de Marsac (Landes). Chef de groupe Francs Tireurs Partisans. Responsable paysan pour Vienne, Charente et Deux-Sèvres. Délégué de la direction nationale Francs Tireurs Partisans. Arrêté en gare de Poitiers (dénonciation). Sa femme Maria, avait été déportée en avril 1943.
PENACEQUE Roger, né le 26 avril 1923. Domicile : Rouillé. Inspecteur du camp. A facilité l’évasion de détenus.
POIRRIER Jacques, né le 19 juillet 1924. Domicile : Paris. Employé de bureau. Evadé de Rouillé le 11 juin 1944. Résistant.
POUPONNEAU Marcel, né le 11 janvier 1918. Domicile : Yves (Charente Mme). Cultivateur. Arrêté le 23 mai 1944 à Domvix. Force Française de l’Intérieur.

LETTRES ET POEME.

Ma chèreThérèse,
Mon cher Enfant,

Ici il te faudra du courage,beaucoup de courage. L’on vient de me juger. Drôle de jugement qui est une exécution ! Nous sommes condamnés à mort, AUBUGEAU, CHIQUET, TAVERNIER, ROUX et moi. J’ai du courage, mais toi il faudra en avoir d’avantage pour élever Jean dans le droit chemin.

... Que mon frère t’aide, il le peut, écris lui... Tu te feras remettre mes affaires.

Toi qui est la seule chose que j’aurai connu de bon dans cette vie, je t’aimais comme tu ne peux pas l’imaginer. Je te regrette ainsi que mon fils Jean.

Tu es jeune ; si tu veux refaire ta vie, n’hésite pas. Dis à Georges de Tours ce qui s’est passé, il t’aiderade ses conseils. Elève Jean comme il doit être élevé.

Quant à toi mon cher Jean aime ta mère plus que jamais. Souviens-toi, ne l’abandonne jamais.

Adieu mes chers êtres adorés, puisse l’avenir vous sourire ; pensez à moi quelquefois et je pourrai mourir tranquille.

Robert GAILLARD

 

Poème écrit par le commandant TASSEL quand son compagnon de cellule Gilles Jamain a été emmené pour être exécuté le 3 septembre 1943.

Gilles JAMAIN,
Vous voilà donc parti, grand gars aux cheveux roux.
Après le jugement, vous avez disparu.
Vous nous avez quitté, hélas ! pour aller où ?
Et vous n’êtes plus là, pas même revenu.

Nous n’oublierons jamais, Gilles, votre faconde,
Nous garderons de vous un souvenir parfait,
Car si votre parler n’était pas du grand monde
Votre conversation avait assez d’attraits.

Car si les mots d’argot vous écorchaient la bouche
Vous aviez la jeunesse qui excuse cela.
Et vous aviez surtout l’insouciance qui touche
Ceux qui se trouvent, hélas ! plus près de l’au-delà.

Vous m’avez dit un jour, à moi le confident
Que vous étiez tout prêt à faire front au Destin
Et que s’il le fallait, vous mourriez bravement
Le jour où vous iriez, à Biard, le matin !

Septembre 1943, Prison de la Pierre Levée, POITIERS
Commandant TASSEL

FONTANO Nérone (22 ans)

Ma Chère Maman,
De tous et de toutes, je sais que ce sera toi qui souffrira le plus et c’est vers toi qu’ira ma dernière pensée.

Il ne faut en vouloir à personne de ma mort car j’ai moi même choisi mon destin.

Que puis-je t’écrire, car quoique j’ai l’esprit clair je ne trouve pas mes mots ? Je m’étais engagé dans l’armée de la libération, et je meurs quand la victoire éclate... Je vais être fusillé tout a l’heure... La prison te fera parvenir mes affaires personnelles, je garde le maillot à papa pour que le froid ne me fasse pas trembler.

Ma Chère soeur, il ne faut pas trop penser à moi, ne sois pas triste, marie toi à un bon gars, et à tes enfants tu leur parleras de cet oncle qu’ils n’ont pas connu.

Mon Cher Papa il te faut être fort, d’ailleurs il est impossible que l’homme et la femme qui m’ont mis au monde ne soient pas forts.

Encore une fois, je vous dis adieu. Courage.

Votre fils.
Fusillé à Biard le 27 septembre 1943
Biard, matin du 4 Octobre 1943


Guy THOMAS
A toi ma Chère Olga,

A vous mes chers Enfants,

Ma dernière pensée sera pour vous mes chers bien aimés.

Adieu ! Dans une heure, tout sera fini..., nous seront morts en braves.

Je suis avec Firmin SAPIN. Nous allons mourir ensemble, aujourd’hui 4 Octobre, pour la France, pour ceux qui nous survivront, pour vous.

N’oubliez jamais !...

Adieu, adieu...mes Chers Petits.

Guy THOMAS
Saint-Clair

Fusillé le 4 octobre 1943

Document retrouvé dans ses habits et constitué d’un morceau de papier.

Articles rédigés par l’équipe VRID d’après l’ouvrage réalisé par Michel Bloch, ancien Président départemental de la FNDIRP et les archives de la FNDIRP-86.