Le Major Samuel

Le major Maingard dit "Major Samuel" est né à l’Ile-Maurice le 21 octobre 1918 d’une vieille famille d’origine française.

Major Samuel

Ses études commencées à l’Ile-Maurice se poursuivirent à Londres.
En 1940, agé de 21 ans, s’il s’engagea dans le SOE, qui était une organisation anglaise secrète fondée en 1940 pour ébranler la machine de guerre allemande chargée d’opérations spéciales dans les territoires occupés.
Au sein du SOE, le major Samuel fit rapidement ses preuves. Sa première mission en territoire occupé se situe en avril 1943. Il fut parachuté dans la région de Tarbes afin d’organiser son réseau de Résistance en compagnie de Southgate.
Sa seconde Mission l’amena à Châteauroux, en compagnie du Squadron Sonthgate, alias Hector.
Il fut alors chargé des opérations radio jusqu’au 14 avril 1944, puis devint l’adjoint du commandant Southgate. Celui-ci fut arrêté le 1er mai 1944 et le major Samuel lui succéda.
Du 1er au 6 juin 1944, Samuel ayant pris contact avec les maquis de l’Indre, assura leur armement par de nombreux parachutages.
A la mi-mai il prit contact avec la Résistance du Montmorillonnais. Le SAS du capitaine Tonkin l’avait rejoint et le major Samuel avait été chargé d’appuyer son action dans la Vienne.
Ce dernier se présenta le 8 juin à l’Etat Major du Colonel Bernard à la ferme du Léché en Montmorillonnais.
Deux Français, accompagnaient le major Samuel : les frères Hirsch (Jacques et Pierre) qui furent ses radios et ses agents de liaison.
La zone d’action du major Samuel, couvrait non seulement la Vienne mais aussi la Haute-Vienne, le Nord des Charentes et des Deux-Sèvres.
Pendant la période des opérations, le major Samuel fit preuve d’une grande impartiabilité et surtout d’une grande efficacité.