Présentation du réseau

mardi 10 août 2004 dans Le réseau Marie-Odile
Le réseau Marie-Odile a été créé en 1941 par Madame Saint-Venant, une Nancéienne.
78 agents étaient répartis dans plusieurs villes comme Châtellerault et Poitiers ainsi que les bourgs d’Archigny, de Berthegon, d’Orches et de la Haye-Descartes (37). Ce réseau a surtout servi pour les évasions. Il permettait de faire passer en zone libre puis en Espagne, des soldats rapatriés, des prisonniers de guerre évadés notamment ceux d’Alsace-Lorraine, des Juifs de Belgique et de Hollande, des agents ainsi que des aviateurs anglais et américains. La grande activité de ce réseau est due à la proximité de la ligne de démarcation. La distribution de journaux clandestins dont le journal Résistance , l’établissement de faux papiers pour les réfractaires, le repérage de terrains de parachutage et d’atterrissage, l’évasion de Juifs et de Turcs, et les renseignements sont les principales activités du réseau Marie-Odile.