Les enfants victimes de la barbarie 1939-1945

Cette page donne accès à l'article publié dans Les enfants victimes de la barbarie 1939-1945

Une famille poitevine anéantie à Oradour-sur-Glane

L'été 1944 est des plus meurtriers pour ces enfants victimes du fanatisme sans limite des SS, et de l'efficace obéissance de la Wehrmacht. Le 6 juin les Alliés débarquent en Normandie et la Résistance française applique le « Plan vert » pour retarder par des sabotages et des embuscades les convois allemands montant au front. Des mesures de représailles sont alors prises par les Allemands.
Lire la suite